Histoire de l'entreprise

En 1981, La pharmacie Fabre se lance dans la sous-traitance des préparations magistrales pour ses confrères officinaux de la région de Marseille.

Au départ l’activité encore relativement confidentielle se développe de façon significative au milieu des années 80 grâce à un agrandissement des locaux et une informatisation des équipements. Le préparatoire devient alors une véritable PME dédiée à la fabrication des Préparations Magistrales.

Même si l’évolution de la partie réglementaire, comme certains déremboursements, l’interdiction de certaines matières premières n’était pas favorable au développement de l’activité, l’enjeu de Santé Publique que représente la sous-traitance a permis de continuer à multiplier le nombre d’ordonnances et notamment avec l’arrivée de nouvelles molécules.

Au début des années 2000, de nouvelles extensions des locaux étalées sur un an donnent une nouvelle dimension à l’entreprise avec la mise en place d’un système permettant le contrôle de l’air, l’acquisition de hottes à flux laminaires pour le traitement des toxiques, le recrutement de pharmaciens pour étoffer l’équipe, la mise en place de nouvelles procédures pour améliorer la qualité…

En début d’année 2013, l’entreprise est reprise par Mme Florence Joseph-Tornabene. Avec son expérience de plus de 20 ans dans l’Industrie, elle donne un nouvel élan à l’entreprise. Elle entame dès Mai 2013, un doublement des locaux incluant une salle blanche entièrement neuve pour la fabrication des externes et de nombreux investissements d’équipements des salles dédiées. L’ensemble des procédures sont revues ainsi que le système informatique qui permet d’assurer une meilleure traçabilité des préparations afin d’être complètement en phase avec les BPP et améliorer encore l’aspect qualitatif des fabrications.

L'activité de préparation magistrale

Une préparation magistrale est un médicament unique, adapté et personnalisé pour chacun des patients et permet donc d’augmenter le rapport bénéfice/risque sur lequel repose toute AMM de médicament.

La préparation magistrale, c’est aussi de l’innovation et du confort de vie lorsque la forme galénique s’adapte aux patients et que cette dernière n’est pas commercialisée (exemple : Oméprazole en liquide pédiatrique).

Dans un souci permanent de qualité, un des objectifs majeurs du préparatoire au travers de l’accréditation norme ISO 9001 version 2015 est de délivrer des préparations magistrales conformes et de qualité dans les délais et au juste prix pour toujours mieux satisfaire nos clients. L’ensemble de l’équipe du préparatoire travaille en étroite collaboration avec les professionnels de santé pour favoriser le BUP (Bon Usage de la Préparation).

Un second objectif est d'asseoir la crédibilité de la préparation magistrale comme une solution alternative lorsque les spécialités ne répondent pas aux besoins pharmacologiques en proposant des dosages inadaptés pour la typologie du patient à soigner (pédiatrie, gériatrie, pathologies métaboliques), et c’est aussi un réel soulagement quand certaines spécialités ne sont plus commercialisées.